Psycho et somato-analyse

La Psychanalyse

La psychanalyse est devenue « intégrative » avec référence à Freud, Ferenczi, Reich, Jung, Lacan dans une intégration faite sous la dénomination de « somatanalyse« .

(Sources : Dr Richard Meyer, Stress, angoisse pulsion de mort, 2011, édition Dangles, page 25 )

La Somato-analyse

Une thérapie d’approche analytique qui aborde l’être humain dans sa triple dimension :

  • psychique (Psycho)
  • corporelle & émotionnelle (Somato)
  • relationnelle (Socio)

Des éléments que j’ai déjà évoqués ici, et ici pour plus de détails.

Non-directive centrée sur la relation, la méthode utilise toutes les situations vécues dans l’actuel pour en comprendre le sens profond.

Le thérapisé peut librement, dans le respect du cadre posé, exprimer par la parole et les émotions, sa souffrance et sa problématique. C’est par le contact, l’expression puis l’analyse de ses émotions que l’analysant peut se libérer de ses peurs, angoisses, colères… et restaurer l’unité de son être.

La somatanalyse résulte donc de la rencontre de la psychanalyse freudo-lacanienne et des thérapies psycho-corporelles de l’après-mai 1968 (Saniel Castriel, Reich, Veldmann). Il n’y a ni exercice, ni acting dirigé. Il se propose juste une communication globale, psycho-, socio- et somato-, laissée à la seule initiative de l’analysant.

(Sources : Dr Richard Meyer, Le manifeste de la psychothérapie intégrative, 2010, édition Dangles, page 250)

4 impératifs – 3 méthodes

Quatre impératifs psychanalytiques :

  1. le transfert
  2. la pulsion
  3. le cadre
  4. l’éthique

Trois formes ou méthodes :

  • en groupe, socio-somatanalyse (1978),
  • en individuel, psycho-somatanalyse (1985),
  • en solo, auto-somatanalyse ou préssence juste (1990)

Ces trois formes ou méthodes constituent le coeur de la psychothérapie plénière en même temps qu’un fantastique lieu d’observation du fonctionnement humain et de la psychopathologie. (Sources : Dr. Richard Meyer, Le manifeste de la psychothérapie intégrative, 2010, édition Dangles, page 46)