L’âme des arbres

“Entre l’humain et l’arbre, il y a un lien vital imperceptible qui unit leurs destins

-George Nakashima-

 

L’arbre est un Végétal vivace, ligneux, rameux, atteignant au moins 7 m de hauteur et ne portant de branches durables qu’à une certaine distance du sol. Il est aussi représenté comme une figure arborescente servant à représenter schématiquement les filiations entre les éléments d’un ensemble : l’Arbre généalogique en exemple. Il est utile et utilisé par l’homme en bien des sphères. Mais qui est il vraiment.

Qu’est il vraiment?*

 

J’ai toujours adoré les arbres, je m’y abrite du soleil, j’y ai accroché ma balancelle en macramé pour profiter des beaux jours en me balançant à ma guise. Je l’utilise aussi en symbolique, en cartomancie, en aromathérapie et… D’un point de vue spirituelle. Je m’y ressource.

Oui, oui je suis de celles et ceux, qui sont souvent moqués dans les parcs publiques, je suis de celles et ceux que vous trouverez en train de leur faire des câlins… longs et langoureux câlins.

J’adore ça!!!!. Je me sens tellement bien après. Je n’ai pas attendu de les connaître ou de connaître leurs propriétés de guérison pour les enlacer. Je le fais spontanément depuis petite. Sûrement parce que c’est inscrit en chacun de nous, nous avons un lien privilégié avec la nature, pour un peu que nous nous écoutions, que nous nous détâchions des regards d’autrui. Nous entendrons l’appel de ces maîtres naturels, que nous respectons si peu, ou prou.

 

« J’ai l’espoir que les gens ne prendront pas ce qui est dit comme la vérité, mais la découvriront par eux-mêmes, parce que la vérité n’est pas dite, elle est réalisée. »
Ne prenez rien pour vérité. La vérité, votre âme la connaît, car la vérité ne s’enseigne pas « elle est ».
Prenez l’habitude de vérifier par vous-même, de vous renseigner, de vous informer et d’écouter votre sagesse intérieure. Vous avez votre Libre arbitre. Ne discutez jamais une intuition. Suivez-là. L’univers est gigantesque ! La vie dans l’univers est au-delà de l’imagination humaine ! Vous ne concevez qu’une infime partie de ce que peut être la vie..

 

 


« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. »

Proverbe aborigène

De nombreux arbres anciens sont dits « remarquables »:
  1.  L’arbre de la connaissance du bien et du mal dans la Bible portant le « fruit défendu », tel qu’imaginé et peint par Lucas Cranach l’Ancien (1472-1553).
  2. Un fromager, un rônier et un caïlcédrat (khaya) se sont entremêlés dans le village Mar Lodj (île du Sénégal). On en a fait un symbole de l’entente entre les trois principales religions pratiquées dans le pays : islam, christianisme et animisme.
  3. Acer buergerianum.
  4. L’arbre symbolise tantôt les forces de la Vie comme l’arbre de vie, tantôt l’homme, tantôt une famille : arbre généalogique.
  5. Dans la Bible, plus particulièrement dans le second récit de la Création du Livre de la Genèse, le tronc de l’arbre fait fonction de lien entre la terre où il a ses racines et le ciel où il est dirigé. L’arbre est donc un symbole de la communion entre les deux mondes : celui d’en haut où habite la divinité et celui d’en bas où habitent les humains.
  6. L’Arbre est la reprise de l’arbre de vie sumérien, puis mésopotamien avant de passer dans la Bible. Le vol des pommes d’or dans le jardin des Hespérides devient le fruit de l’arbre du Paradis.
  7. Dans le jardin d’Éden, il y a des arbres, dont deux particuliers : l’arbre de vie, qui symbolise l’immortalité, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal, qui symbolise le savoir illimité, deux caractéristiques réservées à Dieu.
  8. Dans les traditions nordiques Yggdrasil est un arbre qui symbolise le Monde. En Islam, il est également fait référence, dans certains écrits spirituels, à l’Arbre du Monde.
  9. Lors des cycles saisonniers, la « mort » présumée et la « renaissance » annuelle de l’arbre au printemps l’ont fait adopter comme symbole de la fécondité, de retour à la vie. Témoins les traditions d’arbre de mai et d’arbre de Noël.
  10. Certains arbres ont une symbolique propre : l’olivier (Olea europea) représente la paix, la sérénité (c’est aussi un symbole du Christ), le chêne (Quercus sp.) représente la robustesse, la longévité.
  11. On retrouve cette représentation dans certains tests psychologiques (Test de l’arbre) : les racines représentent l’ancrage de la personne dans sa propre vie, dans la réalité, le tronc sa posture, les branches et les feuilles son épanouissement.
  12. L’olivier est un des symboles de l’Athènes antique : il aurait été offert à la cité par la déesse Athéna à l’occasion d’un concours avec le dieu de la mer Poséidon. L’olivier est aussi symbole de paix.
  13. Arbres emblèmes : la feuille d’érable à sucre (Acer saccharum) est l’emblème du Canada, le cèdre (Cedrus libani) celui du Liban. Le pernambouc (Caesalpinia echinata) est l’arbre national du Brésil (voir aussi la liste des plantes-emblèmes).
  14. Au Japon, Hanami, la période de floraison des cerisiers, les Sakura, (Prunus sp.) à la fin de l’hiver et Momijigari, la période de passage aux couleurs d’automne de l’érable japonais (Acer japonicum) sont des événements célébrés dans tout le pays.
  15. Les pièces de 1 et de 2 euros, œuvres de Joaquin Jimenez, sont frappées depuis 1999 ; « elles portent « l’Arbre étoilé » et arborent un symbole fort de liberté, de vie et de croissance, de pérennité et de renouveau. 

 

 

Le Noyer: Persévérance Et Courage
Le Mélèze: Souplesse naturelle
Le Tilleul: Patience, Tolérance
Le Cerisier: Joie de vivre
Le Bouleau: Sentiment de respect, dignité, excellent pour détoxifier l’organisme.
Le Pruche: Reconnaître son essence
Le Cèdre: Harmonie intérieure
L’Érable: Amour inconditionnel, il contribue à nettoyer les “mauvaises énergies” ou les pensées négatives et aide à diminuer n’importe quelle douleur physique.
Le Pin: Calme et Magnétisme. Il est vénéré dans les cultures chinoise et japonaise, et on le considère comme des arbres immortels. Selon la sagesse Zen, il sert à renforcer le système nerveux et à améliorer la circulation sanguine.
Le Chêne: Sagesse d’un maître

Le Cyprès: L’entourer de ses bras aide à atteindre une plus grande sérénité et réduit la chaleur corporelle et la colère.
Le Saule: Permet de réguler l’hydratation du corps. Il a une incidence sur le bien-être de l’appareil urinaire.
L’ Orme: Renforce l’estomac et calment les émotions.
Le Sapin: Il réduit les gonflements et contribue à la guérison des fractures des os.
Le Cannelier: Il améliore la santé du cœur et de tous les organes qui se trouvent dans l’abdomen.
Le Prunier: Il permet d’améliorer le fonctionnement du pancréas et de l’estomac.
Le Figuier: Il améliore le système digestif et réduisent la température du corps.
Le Acacia: Il aide à diminuer la température du cœur.

 

 

Sais – tu qu’un arbre peut nous recharger ?*
Sais – tu que tu peux entrer en contact avec lui, lui parler ?*
Sais – tu que je me fiche d’être observer tel un ovni quand je fais un câlin a un arbre ?*

 

 

L’arbre est guérisseur, je vous ai noté la liste de ceux que je connais et les propriétés curatives de chacun, que j’ai pu constater et retrouver au fil de mes lectures, ce n’est qu’une liste exhaustive qui ne nous dédouane pas d’aller voir un médecin diplômé…Attention….tout de même  :).

La thérapie des arbres, par les arbres (arbothérapie*), des racines dans la terre, aux branches vers le ciel, il fait circuler les forces et les équilibre. A son contact, tout en nous peut s’harmoniser dans la douceur. Mais il faut bien reconnaître que certains sont plus « forts » que d’autres, voire carrément « magiques ».

Je vous invite à lire le livre, cité en sources, de Peter Wohlleben, il nous permet d’observer, à travers les mots, ce qu’est une forêt, un arbre. Je les pensais silencieux, éteints, immuables. Après la lecture de ce livre, la dimension de cet univers est tout autre. Bon pour être honnête, elle l’était déjà, mais disons qu’elle donne plus de poids et d’arguments à ma manière de voir les choses. Peter Wohlleben s’appuie sur des études publiées dans les plus sérieuses revues scientifiques, et cela exprime une vérité certaine, les arbres ont bien des leçons à nous donner en termes de partage et de communication. Ce sont des êtres sociables qui aiment la compagnie des autres et ce tout en conservant chacun leur propre caractère.

  • Un arbre à besoin de ses semblables pour s’épanouir
  • Un arbre est élevé à la dure, mais c’est pour son bien
  • Les arbres ont une connaissance extrêmement fine du temps qui passe et de la succession des saisons
  • Il sait corréler la longueur des journées et la température ressentie
  • Il est un appel à la prise de conscience,  l’homme, par méconnaissance bien souvent, ne respecte pas l’arbre
  • Là où il y a un arbre, il y a aussi de l’oxygène, et donc de la vie.

 

 

EXERCICE DE L’   (Durée : environ 20 minutes) (Tree hugging)

La rencontre avec l’énergie de l’arbre va nous permettre une rencontre avec soi. Chaque arbre comme chaque être humain possède un champ énergétique. Ce champ énergétique peut nous irradier lorsque vous vous approchez près de lui.L’échange avec un arbre est important, choisissez un arbre qui vous attire, par sa forme, sa majesté, sa puissance, regardez de plus prés ses feuilles, ses couleurs, ses fruits, la puissance de son tronc. L’arbre peut agir sur votre état de santé, sur votre état de bien être, il vous aide à retrouver le calme, un état de joie ou de sérénité.
Libérez vous de vos tensions. Le contact avec la forêt vous procure de la joie et un profond sentiment de plénitude. L’arbre est vivant…Vous pouvez établir un contact avec l’arbre de votre choix.
L’énergie de l’arbre devient votre médecin… Votre ami…
Il peut vous guérir de vos maux, de votre mal être…
Choisissez votre arbre… Parlez à votre arbre. C’est votre ami.

On dit que Galien, l’un des pères de la médecine, conseillait à tou-te-s ses patient-e-s de passer du temps dans les forêts de laurier. Un autre médecin affirmait que les malades d’épilepsie amélioraient leur état quand ils dormaient près de tilleuls en fleur. Et tous les médecins, de tous temps, ont toujours reconnu la valeur guérisseuse du contact avec la nature.

 

 

Ce reconnecter à la terre, embrasser un arbre, le toucher, marcher pieds nus dans l’herbe, tous ces exercices, nous permettes de nous sentir plus ancré, en terre à terre, connecté à nous même. Même la science le confirme, éteindre un arbre à de réels bienfaits, car elle touche les vibrations de notre corps. Avant c’était pour les hippies alors maintenant que c’est valider par nos amis scientifiques, lâchons nous, courront pieds nus dans le jardin du voisin, sortons du bureau pour faire un câlin à l’Arbre que nous apercevons par la fenêtre. Tout va bien, on est dans la norme socio – scientifique !!!

 

 

Comment se recharger : 


Voici deux méthodes classiques décrites dans de nombreux livres :
* Se mettre dos contre le tronc de l’arbre que vous avez choisi. Une main vient contre votre sacrum (bas du dos) et en contact avec l’arbre, l’autre vient en contact sur votre plexus solaire. Au bout de 5 minutes, alternez les mains, pour respecter le principe de la polarité de votre corps. L’idéal est d’avoir l’arrière de la tête contre le tronc et les pieds enlacés dans les racines (si c’est possible).
* Autre méthode : Se tenir debout contre le tronc d’arbre et l’enlacer dans vos bras. Essayer d’avoir le plexus solaire et le troisième oeil (entre front et partie supérieure du nez) en contact avec le tronc et bien enrouler vos bras autour du tronc, et si possible les pieds dans les racines.

 

 

Connais – tu les pratiques Chamaniques et la communication avec les Arbres ?*

Soon!

 

 

 

 

 

Sources *

« La Vie secrète des arbres » – Peter Wohlleben, un forestier allemand.

http://etredelumiere.ordi-netfr.com/

http://quetedesoi.unblog.fr

« L’arbre guérisseur » – de Marie-Emilia Vannier

 *L’arbothérapie est un champ des médecines alternatives qui utilise les arbres et les forêts comme sources de guérison. Elle soutient que tous les végétaux contiennent de grandes quantités d’ions négatifs. Ainsi, lorsqu’il entre en contact avec eux, le corps se nettoie des toxines électromagnétiques et le moral s’améliore. https://nospensees.fr/arbres-guerisseurs-selon-tao/

2 réflexions au sujet de « L’âme des arbres »

  1. Bonjour,
    Permettez-moi quelques mots au sujet des arbres. Merci.
    À côté des Temples des déesses existait un Bois sacré.
    C’est que l’enseignement de la Cosmologie donné dans le Temple était complété par un enseignement des sciences naturelles donné dans le Bois sacré.
    Ce Bois est sacré parce qu’on y enseigne l’origine végétale de l’homme et les lois de son évolution, et, pour démontrer ces idées abstraites, on montre à l’étudiant l’Arbre de vie, conservé avec soin, jamais mutilé, afin de pouvoir observer en lui les phases de l’évolution qu’il traverse et qui sont fidèlement reproduites par l’embryon qui se forme dans l’utérus maternel en repassant par les étapes de la vie végétale.
    Des nymphes appelées Hamadryades avaient la garde des arbres. On disait qu’elles naissaient et mouraient avec l’arbre dont la garde leur était confiée.
    Le culte de l’Arbre est resté dans toutes les traditions, mais on n’en comprend plus la haute portée philosophique. L’arbre révèle les puissances de la Nature. L’homme était arbre avant d’être devenu homme.
    On dit l’Arbre de la science parce qu’il contient en lui tout le mystère de l’évolution et des lois biologiques. Qui connaît ces lois possède la science.
    Les familles des castes supérieures avaient leur arbre sacré qu’on soignait religieusement. De là est venue cette expression : l’arbre généalogique.
    Les Hindous avaient édicté des peines sévères contre ceux qui endommageaient les arbres.
    Les Athéniens punissaient de mort quiconque osait couper des branches aux arbres des Bois sacrés ou des cimetières.
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/06/nos-veritables-origines-nos-racines.html
    Cordialement.

Les commentaires sont fermés