Comment ne plus s’oublier?

 

Se prioriser par la force des choses !

 

“Finalement, ce qui compte, ce ne sont pas les années accumulées dans une vie, mais la manière de les avoir vécues.”
-Abraham Lincoln-
Le matin, je me réveille et je n’arrive pas à me sortir du lit! La journée, je me sens fatiguée et je n’arrive plus à générer cette énergie qui me faisait soulever des montagnes.
Le soir, je mange à peine, je n’arrive plus à faire mes activités quotidiennes, car je suis épuisée de la journée. Je me couche tôt, ou tard à défaut, avec cette sensation de n’avoir pas pu faire tout ce que j’aurai aimé faire dans cette journée.
Ma nuit ne sera pas plus reposante, car soit, je vivrais des rêves qui me feront comprendre….ou pas la journée vécu, soit, je ne ferai pas de rêve mais pour autant mon réveil sera encore sous l’effet d’avoir pris un bus.
Je suis frustrée?..sûrement !
Je suis… décentrée.
Je ne suis pas malheureuse, pour autant il y a se bruit de fond,  cet appel du cœur, de l’âme qui me dit « je veux aller – mieux »
Que m’arrive – t- il?
Je suis décentrée, mais je suis surtout en oubli  de moi – même.
Et si je commence par me prioriser?
J’étouffe a la simple présence d’enfants qui me sollicite tout le temps?, Je hurle intérieurement de la non expression de mon être plein et en paix? J’accumule la frustration et la perte de repère? 
Je dois me pardonner d’avoir eu de la colère et de la haine envers moi même et cette habitude de respecter mes systèmes égotiques à défaut de mon enfant intérieur.

Penser a soi, d’abord n’est pas être ego – centré ou encore prétentieux ou égoïste. C’est être présent en soi pour soi, et pouvoir ainsi proposer aux autres, une présence de qualité.

Être une priorité, rechercher mon propre bonheur, non au détriment des autres, mais en étant en harmonie, pure et simple avec mes décisions. est finalement ma bonne résolution 2018.

 

Cela passe par quoi?

  • Demander un rdv de soin, pour aligner mes chakras, sans y mettre d’attente envers l’autre mais plutôt une intention envers soi, en confiance.
  • Prendre du temps à réfléchir à ce qui me procurerai du plaisir en cette nouvelle année et d’acter.
  • Savoir dire: « Je ne suis pas disponible dans l’instant pour toi », « Non », « On se capte demain, là je suis occupée, ou Je ne suis pas en forme pour être présente pour toi », « Je n’ai pas envie de suite, peut être tout à l’heure ».
  • C’est s’affirmer, sans la peur que l’autre nous rejette, nous abandonne, nous oublie!
  • C’est se rendre compte, que nous n’avons pas besoin des autres, et que les autres n’ont pas besoin de nous. Que cela est, parce que l’essence même de chacun est en chacun de nous. De l’intérieur et non pas vers l’extérieur.

 

Le défi?

  1. Équilibrer le partage duel de l’amour,
  2. Éliminer le matériel lourd que l’on porte depuis des décennies, même des vies,
  3. Se désengager des pièges de l’ego,
  4. Etre dans une mission de vie, d’amour envers soi et les autres. Mais soi d’abord,
  5. Ne pas écouter la voix de l’ego sacrificielle et déstructurante,
  6. Ne pas se sentir coupable,
  7. Accueillir nos émotions réelles et pas les fausses croyances erronées, d’un regard voilé.

 

Vous pensez au bonheur des gens, avant le vôtre?

Je suis une personne disponible, loyale, fiable, et heureuse dans la vie,

J’ai compris, appris, pardonné, soutenu, aimé sans condition,

Je me suis blessé(e), abîmé(e), j’ai du me réparer aussi.

Cela suffit !! STOP !!

 

Le pire est nous sommes blessés par des gens que nous aimions, tendrement. Normal, la leçon n’en serait pas apprise si cela venait de personne dont nous n’engageons aucun affect.
Pour qu’elle raison je prends tant soin de l’autre à défaut de moi – même?
Un besoin profond de combler un vide, de chercher la valorisation extérieure, ou un espoir que ce que je vais donner, sera donné en retour. Mais encore une reconnaissance…..
Que me procure cet état?
Sentiment d’exister, d’avoir de la valeur, d’être, d’être aimé? Mais surtout un vide qui n’est pas rempli, ou qui se désempli tout aussi rapidement, car l’acte entrepris n’est pas la clé de soi.
C’est en son coeur que l’on trouve son authenticité. Ce libérer, est la clé!
XoXo
C.