Engagements

INTRODUCTION : Code de déontologie

  • Il est présenté lors de la première séance d’un thérapeute
  • Cela permet de poser un cadre, des attentes afin d’écouter au mieux les besoins de chacun.
  • Tout accompagnement se fait à deux.
  • Tout comme nous somme co – créateur de notre vie, nous sommes dans une relation de co- construction.

 Tous ne formant qu’un : L’acte vers soi.

La séance thérapeutique est un espace de liberté tout autant qu’un cadre.

Cette première séance sert également à faire connaissance, à cerner la demande et établir les grandes lignes du déroulement de la thérapie proposée.

Pour des résultats efficaces, le travail doit se faire dans un climat de confiance, appelée “alliance thérapeutique”, d’où souvent, la nécessité d’assister à plusieurs séances avant de décider si cette alliance peut s’installer ou non.

Je demande simplement l’implication réelle de la personne qui vient me voir. Je ne suis pas magicienne et il n’y a pas de “recette miracle” qui fonctionnerait pour tout le monde, avec des résultats visibles immédiatement. Chaque être est unique, allant à son propre rythme, et c’est tout ce qui fait la richesse de la vie et des échanges.

À l’écoute, je suis là pour accompagner, j’utilise donc divers outils, adaptés sur le moment présent à chacune et chacun.
En tant que psycho-somatothérapeute, je suis amenée à travailler en utilisant le toucher. Si cela pose problème, il est important de m’en informer dès la 1ère séance, lors de la prise de contact.
Les retours sur le travail effectué sont également fondamentaux pour le bon déroulement de la thérapie ou la progression de l’apprentissage de la méditation Pleine Présence. La vie est énergie et mouvement perpétuel, y compris et surtout en thérapie, d’où une adaptation régulière basée sur le dialogue.

Hors séance, il est toujours possible de me contacter par mail, texto ou téléphone (messages), avec une réponse si cela s’avère nécessaire. Cela fait partie de l’accompagnement thérapeutique. Par contre, je demande le respect de la vie privée, que ce soit la mienne ou celle des autres.

  • J’établis un “contrat” avec le client.
  • La régularité des séances en fait partie. Sauf cas de force majeure justifiée, toutes séances décommandées moins de 48h avant le rendez-vous est due.
  • Si le patient est mineur, la présence des deux parents est indispensable lors de la première ou de la seconde séance, ou à défaut, l’accord écrit du parent absent.
  • Pour un bon déroulement de la thérapie, je peux également être amenée à demander des séances familiales avec l’ensemble de la fratrie.

Le présent document vise à formuler des points de repère déontologiques, compte tenu des spécificités des métiers de la relation d’aide en tant que processus d’accompagnement d’une personne (ou d’un groupe de personnes) dans sa vie professionnelle ou sa vie privée.

Ce code de déontologie est donc l’expression d’une réflexion éthique ; il s’agit de principes généraux s’appliquant à tous les soins et pratiques thérapeutiques au sens large du terme, exercés au sein du cabinet. Ce code établit donc un cadre protégeant le praticien, quels que soient ses domaines d’expertise, et la personne accompagnée (clientèle de particulier ou clientèle d’entreprise / en entretien individuel ou collectif) ou les éventuels prescripteurs ou tiers qui auraient partie prenante, directement ou indirectement, dans la relation d’aide.


DÉSIGNATIONS :

– « Le Praticien ou l’Accompagnant » désigne le professionnel qualifié pour réaliser les accompagnements et les séances thérapeutiques (individuelles ou en groupe),

– « Le Thérapisant ou l’Analysant », plus généralement appelé « Client » ou « Personne Accompagnée », désigne toute personne physique, bénéficiaire des séances de soin ou de thérapie, s’inscrivant dans un cadre de travail et réalisées en individuel ou collectif avec un Praticien. « Le Groupe » tel qu’évoque ci-après s’entend de l’entité constituée des Personnes Accompagnées participant à des ateliers ou des séances de thérapie collectives, possédant son identité et sa dynamique propre et indépendante des individualités la composant.


DÉFINITION DE L’ACCOMPAGNEMENT :

  • L’Accompagnement tel qu’évoqué ci-après, se définit comme une relation d’aide suivie dans une période définie, qui permet au client d’obtenir des effets concrets et mesurables dans sa vie professionnelle et/ou personnelle.
  • À travers le processus d’accompagnement, le client approfondit ses connaissances et améliore ses performances et son bien-être.
  • Le client clarifie ses objectifs et s’engage dans l’action grâce à l’interactivité établie entre l’Accompagnant et lui.
  • L’accompagnement permet au client de progresser plus rapidement vers la réalisation de ses objectifs, car la relation entre les deux l’invite à se centrer sur ses priorités et ses choix.
  • Cet accompagnement consiste pour le client en un exercice autonome pour puiser dans ses ressources personnelles les clés du/des changement(s) qu’il pourra alors décider ou non d’opérer, à plus ou moins brève échéance, et toujours de son libre arbitre.
  • L’Accompagnement se concentre sur la situation présente et future du client et sur ce qu’il est prêt à mettre en œuvre pour atteindre ses objectifs.

MES ENGAGEMENTS

  • Je m’autorise en conscience à exercer cette fonction à partir de ma formation, de mon expérience et de ma supervision.
  • Je m’inscris dans une dynamique continue d’évolution professionnelle.
  • Je veille à développer en permanence ses compétences et aptitudes.
  • Je me réserve la possibilité, lorsque mon accompagnement le justifie, de vous sensibiliser à l’enseignement de certains concepts afin de faciliter la progression dans votre travail personnel.

CONFIDENTIALITÉ

  • Je m’astreint au secret professionnel.
  • Je prend toutes les précautions pour maintenir l’anonymat des personnes qui me consultent et, en particulier, ne communique aucune information à un tiers sur une personne sans son accord exprès.
  • Toute information est traitée de façon strictement confidentielle sous réserve du respect des lois en vigueur. Cette règle de confidentialité est essentielle pour l’établissement d’une relation de confiance sans laquelle le processus d’accompagnement ne peut ni commencer, ni perdurer.
  • Je vous informe néanmoins que dans certaines circonstances graves, où vous-même représentez un danger pour vous-même ou pour les autres, je peut sortir de la confidentialité et entreprendre une action appropriée pour le bien de tous et/ou pour son environnement.

Supervision

Je réalise ainsi, de manière régulière et chaque fois que le besoin s’en fait sentir, un travail sur moi-même. Je fais le point sur mes pratiques professionnelles, je prends ainsi du recul et facilite ma progression dans l’exercice de ma spécialité, au bénéfice des personnes que j’accompagne.


Respect des personnes

  • Conscient de ma position, je m’interdit d’exercer tout abus d’influence, je ne fais et ne décide de rien à votre place.
  • J’exerce ma profession dans le respect des droits fondamentaux de la personne tels qu’ils sont inscrits dans la « Déclaration universelle des droits de l’homme ».