La première raison Ă©vidente est l’actualisation de ses compĂ©tences et l’acquisition de compĂ©tences nouvelles concernant l’utilisation des huiles essentielles pour Soi.

Quand on ne connaît pas grand-chose aux huiles essentielles, il n’est pas rare d’avoir de mauvaises surprises en les utilisant.

Alors, pour profiter pleinement des bienfaits des huiles essentielles dans la vie quotidienne, et surtout les utiliser sans trop de faux pas, j’ai dĂ©cidĂ© de passer les cycles de praticien et de maĂ®tre prat sur plusieurs mois. Le confinement m’a aidĂ© Ă  libĂ©rer ce temps puisque je l’avais choisi en visio.

Car je n’avais pas de besoins autre que comprendre la racine thĂ©orique. La pratique en soi je l’ai dĂ©jĂ . La manipulation en conscience aussi.

Face aux mutations actuelles du monde, un professionnel Ă  besoin de s’adapter en permanence. Et pour s’adapter, il faut se former ! C’est un conseil que j’ai donnĂ© pendant 10 ans en accompagnement des transitions professionnelles dans le secteur du bien-ĂŞtre et du dĂ©veloppement personnel. Il aurait Ă©tĂ© mal venue de donner des conseils que je ne m’applique pas Ă  moi-mĂŞme.

Les utilisant depuis des annĂ©es, j’avais envie et besoin de sĂ©curiser cette utilisation, mais aussi d’ĂŞtre sereine quand Ă  la possibilitĂ© de crĂ©er mes propres synergies Ă  la maison.

CrĂ©atrices d’Oracles sur les bienfaits psycho Ă©motionnels des plantes et particulièrement des H.E au quotidien il Ă©tait Ă©vident que la formation devenait indispensable.

Me voila presque au bout et je suis fière de ce que cela m’a apportĂ©.

– Cette mĂ©thode fait d’une pierre deux coups : le corps et l’esprit y trouvent pleine satisfaction.
– Il est nĂ©cessaire d’en connaĂ®tre les principes et les bonnes doses, car l’aromathĂ©rapie ne s’improvise pas.
– Si l’aromathĂ©rapie est bĂ©nĂ©fique pour le corps, le psychique n’est pas en reste. Le stress, la dĂ©prime, le mal-ĂŞtre, tous ces Ă©tats d’âme nĂ©gatifs s’accompagnent efficacement grâce aux huiles essentielles.

La tendance de ce millénaire est de revenir aux sources, il y a donc de quoi s’intéresser à cette forme de soins accessible à toute catégorie de personnes.

Cette formation me permet aujourd’hui de susciter l’intĂ©rĂŞt efficacement et prĂ©cisĂ©ment pour chaque dĂ©sĂ©quilibre Ă©motionnel de la vie de tous les jours.

Mais attention, ceci est une thĂ©rapie complĂ©mentaire qui ne se substitue pas Ă  un suivi mĂ©dical auprès d’un professionnel de santĂ© conventionnĂ©. Qui d’ailleurs est toujours sollicitĂ© pour avis mĂ©dical en premier.
La complĂ©mentaritĂ© des pratiques fait la richesse d’un accompagnement globale.