sur-efficience et lien spirituel !

Que ce soit l’un ou l’autre, il s’agit de deux thermes qui se répandent comme un feu de poudre dans le monde dans lequel nous vivons. Je n’aime pas les étiquettes et voilà que je m’en impose deux. Aujourd’hui j’ai envie de poser des mots sur deux concepts. Éclairant ainsi mon chemin et qui sait peut – être celui d’un autre. Ma volonté est de mettre en conscience et formaliser une typologie bien complexe, qui dès lors qu’on la vit rend le cheminement vers soi encore plus explosif.

Tout d’abord j’évoquerai le principe même de ma sur – efficience reniée tant d’années, pour évoquer ensuite l’impacte sur l’âme en éveil

Je suis moi, avec ma sur – efficience.

La sur -efficience est un terme qui caractérise la psyché d’une personne qui possèdent des capacités naturelles, des fonctionnements nettement différents de la population et ce dans plusieurs domaines.

Il y a un tas de mots qui définissent des individus avec des capacités différente. Certains diront qu’ils parlent tous de la même chose, en soi cela est vrai, mais ils ne veulent pas tous dire la même chose.

 » Éclairé  » , « sur – efficient mentale », ou « à haut potentiel », ou « hp », ou « surdoués », ou « zèbres » ou « dotés de douance », ou « de profil atypique » et j’en passe…. ont des cerveaux qui bouillonnent, ont tous des fonctionnements fulgurant, mais tous ne ciblent pas les mêmes sphères.
L’expression de « sur – efficience mentale« ,  illustre bien l’existence d’un potentiel, souvent bien encombrant, qui ne va pas nécessairement se transformer en efficacité relationnelle ni en bien-être existentiel ! Bien au contraire. L’amalgame se fait trop souvent avec cette potentialité à avoir une super QI, ce qui en soit est non juste. Il peut être aussi question d’une habileté importante au niveau du QE (quotient émotionnel). Bien trop souvent, ces profils sont porté sur un piédestal, bien branlant, bien HAUT, potentiellement à part, et bien souvent les parents le souhaitent, le cherchent en leurs enfants.

Hérésie !

Savez vous, qu’il existe 6 Types de profils surdoués:

  • L’élève modèle, le bon élève, qui réussit, Le « Successful »
  • Le challenger à la pensée divergente, le provocateur. Le « Challenging, divergently gifted »
  • Le flancheur, le marginal, celui qui laisse tomber, lâche prise. Le « Dropout »
  • L’élève perturbé par un handicap physique, émotionnel et/ou un trouble de l’apprentissage, l’élève à double casquette. Le « Double – labeled »
  • Le travailleur autonome, l’indépendant. « L’autonomous learner »

Je vous invite à lire le descriptif de chacun de ces 6 Types évoqués par Betts Neihart.

20% de personnes ont une « douance » particulière. Parmi elles,  2% sont des « surdoués classiques » tels que les clichés le véhiculent : précocité scolaire exceptionnelle, etc.

Apprendre a accueillir l’autre, apprendre à me mettre à son rythme, à ne pas le caster…bref ça c’est une autre histoire. J’y parviens enfin.

Moi contrôlante, et ma lampe torche.

Tout d’abord, parlons l’âme en éveil . Il faut savoir que je ne pense pas que toutes les l’âme en éveil on une douance. Sont éclairées. Ni que de l’être en plus du package divin est une chance….ça non ! Mais c’est grave et je l’accepte, c’est comme cela. Et je ne parle pas non plus du fait que beaucoup se disent en lien.

Objectif:

  • Se défaire du triangle de Karpman
  • Intégrer que je ne peux pas contrôler l’humanité
  • Ce con – centrer sur soi faisant face à mes propres émotions, et libérer mon enfant interieur.

En gros, les faits, être Z+ l’âme en éveil c’est :

  • Accentuer la répétition des schémas karmiques et traumatismes
  • Faire émerger l’intuition, la capacité extra sensorielle en compensation yin/yang
  • Rendre certaines conversations impossibles, favorisant ainsi les hauts et les bas sur une même heure.
  • Imposer à l’autre mon contrôle et donc l’intervention de l’Ego avec le « verrouillage de fort knox en 3secs » comme le dit LDK, et surtout la fuite accélérée de Mr.
  • Une nuit noire de l’âme bien dark puis une remontée tout aussi fulgurante que fut ma chute.
  • Des oublis de transmutation de l’ego, mais aussi la possibilité d’y revenir deux semaines après.
  • Une unicité retrouvée en quelques mois (avec de l’aide hein !!! mauvaises langues)

Et quand c’est difficile, il y a des outils facilitateurs. La Communication Non Violente ( CNV) est un bon moyen d’apprivoiser sa capacité à verbaliser ses ressentis, sentiments et besoins quand on a du mal à le faire, quand ce n’est pas un truc spontané.

mots-fenetres-cnv

Ouvrage de référence est Les Mots sont des Fenêtres de Marshall B Rozenberg

Être zèbre n’est pas une pathologie, c’est juste une autre manière de fonctionner, de penser, de procéder l’information , de percevoir les stimuli extérieurs. Etre dans une relation Flammes Jumelles ce n’est pas des vacances, le conte de fée amoureux, c’est juste un processus entre deux personnes qui ont suffisamment avancés sur eux, chacun de leur coté. Qui ne peuvent plus avancer solo et à qui la vie met un coup de booster pour qu’ils soient enfin pleinement eux. Un soulier tout neuf !!!

Acceptation de soi, plénitude de l’être et sa vivance personnelle, unicité des corps et des consciences du Soi, pansement des blessures de cette vie, et pour aller au delà, nettoyages des autres vies.

Sources:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *