Le voile de l’auto-sabotage chez les Flammes jumelles

Qu’est-ce que l’auto-sabotage ?

L’autosaboteur joue principalement sur le registre des doutes, des peurs et de la culpabilisation liées avec le syndrome de l’imposteur. C’est finalement c’est action de se mettre en échec par des comportements ou actions dont ils ne sont pas conscients.

D’où vient l’auto-sabotage ?

  • Des croyances limitantes avec un syndrome de l’imposteur qui font que la personne pense qu’elle ne mérite pas le succès, l’amour,… ;
  • Une faible estime de soi ;
  • Des objectifs imposés par des tiers ;
  • La peur de l’échec, du changement, de sortir de sa zone de confort ;
  • Des conflits internes ;
  • La peur de ne pas être à la hauteur des attentes des autres.

Toutes ces croyances limitantes qui apparaissent de manière automatique prennent le contrôle sur la personne et ses comportements, interférant dans ses actions et possibilités d’évolution et/ou de succès.

L’autosabotage est une manifestation de toutes ces croyances basées sur des peurs qui se sont installées à un moment de leur vie et qui ont abouti à des échecs qui, au fil du temps, ont pris du poids et le pouvoir en elle.

Caractéristiques de l’auto-sabotage

  • Peur intense de se tromper ;
  • Peur de l’échec ;
  • Ne pas se sentir à la hauteur ;
  • Se sentir un usurpateur, un imposteur ;
  • Attente démesurée de quelque chose afin de ne pas s’y confronter.

Quels sont les types d’auto-sabotage ?

  • Perfectionnisme
  • Ne pas terminer les choses
  • Procrastination
  • Excuses

L’auto-sabotage chez les Flammes jumelles

Il se trouve toujours amplifié, décuplé, et avec des conséquences directes chez les flammes jumelles.

1- Provoquer la jalousie

Vouloir rendre l’autre jaloux, ça se retourne toujours contre soi.

2- une communication faussée

S’efforcer de cadrer dans les désirs de l’autre et s’y perdre c’est ce qui arrive quand les flammes n’osent pas exprimer leur ressenti de peur de blesser l’autre.

3- Entrer en compétition

La compétition n’est que le reflet d’un jeu de l’ego et il n’y a ni perdant ni gagnant à ce jeu.

La relation de flamme jumelle est un challenge avec soi- même, et non une compétition entre les deux

4- l’impatience

Vouloir contrôler les circonstances par impatience, hâte ou sentiment de manque de temps, ne peut qu’emmêler des situations déjà bien épineuses.

L’impatience vous mènera bien souvent, à l’opposé du résultat escompté.

Les flammes doivent apprendre à maîtriser ces phases et faire confiance au timing divin.

5- les influences extérieures

Votre flamme peut être tout l’opposé de ce que vous attendiez . Prenez vos décisions en relation avec votre cœur et non selon l’ avis des autres.

Fiez-vous à votre cœur à la « chimie » ressentie en présence de votre autre .

Ne laissez pas l’entourage ni le « quand dira-t-on », vous séparer.

Ce sont des pièges tendus pour vous faire éprouver la honte, la culpabilité et autres sentiments d’ »emprisonnement psychologique ».

Votre mission est de dépasser toutes ces croyances limitantes.

6- Les secrets et les mensonges

Ainsi que les relations cachées et les « doubles vies » tous ces modes de fonctionner avec soi et les autres deviennent vite toxiques pour la relation.

Les flammes jumelles se sont incarnées en se promettant la loyauté, et l’honnêteté est la pierre angulaire de la relation.

Elle permet une construction dans l’authenticité et la stabilité. L’ histoire peut se développer ainsi sur le long terme. C’est ce qui assure la solidité du processus de découverte de Soi.

7- La peur de perdre l’autre

Elle traduit souvent une blessure d’abandon ou de rejet…- faire preuve de respect envers soi en s’aimant suffisamment pour ne pas s’oublier dans une dévotion totale à l’autre.

Pour cela il faut en toute autonomie, continuer de créer les aspects de votre vie comme vous l’auriez fait en étant seul…pensez à vous ressourcer et à passer vos besoins en priorité sur les choses à faire dans votre quotidien.
c’est un excellent moyen de reprendre confiance en soi, vous pourrez ainsi, traverser vos peurs les plus profondes.

8- L’impulsivité

L’impulsivité peut être une qualité car réagir vite est essentiel dans bien des circonstances pourvu que cela soit fait dans la sagesse. Mais quand la colère s’invite au programme, nous en devenons tous victimes chacun à notre façon nous sommes tous « immatures » quand nous laissons parler nos instincts destructeurs.

Trop de tentations trop de mensonges trop de conflits peuvent nous transformer en » gosse blessé » ou en « horrible monstre » aux réactions aveugles.
Il n’y a pas d’âge pour s’énerver…c’est humain, mais voilà quand on est flamme on s’incarne pour maîtriser tout ça , on apprend aussi à notre entourage à le faire, car une fois qu’on est conscient des rôles que l’on joue et des conséquences que cela implique, on ne supporte plus les drames.

Le détachement est nécessaire pour pouvoir « agir » avec recul et ne pas envenimer Les situations. Les couples de flammes sont bien souvent acteurs dans les guérisons inter-générationnels en brisant les vieux schémas et les cycles de comportements qui tournent en boucle dans leurs généalogies.
Ces couples sont les pionniers et les fondateurs d’un nouveau monde, « un monde conscient de lui-même »

9- L’entêtement

Vouloir à tout prix avoir raison et s’embourber dans les relations karmiques ou toxiques entraîne retards et délais jusqu’à la perte du lien.

Bien souvent, c’est à ce moment que votre flamme a le désir de rompre définitivement toute communicati voire même de commencer une autre relation dans certains cas.

Le pêché d’orgueil est capital et bien souvent fatal, il met « à genoux » votre flamme qui, épuisée perd tout espoir de changement, et se détourne ainsi, des situations énergivores dont elle ne peut plus supporter la charge.
Pour elle, autant remplir d’eau une passoire….

De son côté, elle ne s’entêtera pas à son tour, à vouloir « sauver » quoi que ce soit, et elle changera de route !… et oui ! on ne démolit pas un mur ou une montagne à coup de tête pour avancer, on contourne!

10- la rancune

Il est important d’apprendre à se pardonner d’abord, de notre « immaturité » de notre « naïveté » ou de notre « innocence » émotionnelle, après tout, ce ne sont que des mots qui ne font que décrire un sentiment de culpabilité. Rejeter la faute sur les autres ou trop s’en vouloir ne rectifie pas les choses…. seuls vos actes le font.
Si vous avez réussi l’un comme l’autre à travailler sur ces principaux aspects, et donc à maîtriser toutes ces « tentations » de retomber dans le contrôle, via vos peurs (abandon, rejet, etc…) , et si vous êtes toujours en relation avec votre autre, alors votre chemin s’en trouvera facilité, il sera dégagé, propre, pur, et votre réunion s’ensuivra.

Cela veut dire que vous avez une relation spirituelle qui est unique et divine.
Son caractère sacré en assure la longévité, le respect des phases du parcours de l’autre est donc primordial pour atteindre le succès.

Sources:
https://www.psychologue.net/articles/quest-ce-que-lautosabotage //
https://arcturius.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *