L’abondance !

Une vie de quête n’a pas sa place dans notre société!

Je vogue au fil de la vie, sans but, je ne suis plus dans la projection, je suis dans le présent. J’ai compris que je suis l’abondance, tant (et non pas trop) spirituelle, que par mon travail terrestre, le labeur de me détacher des schémas répétitifs, la rémunération de mes actions mais surtout les offrandes que j’accueille et que je donne. Mon abondance ce manifeste ainsi, par la donation et l’échange. Non pas par le fait de combler tous mes besoins, de posséder plus que ce qui est nécessaire sur l’instant pour l’expérience en cours, de voir au delà de ce jour, pour me rassurer et ainsi me mettre des limites qui rassures.


La vie nous apprend que les biens, les bienfait accumulés nous sécurisent. Nous permettent de prévoir et d’accumuler, l’argent, les objets, le bonheur, le temps, l’activité professionnelle…pour dormir en paix. Mais l’abondance alors ne se manifeste plus, dans ce chemin, elle nous assigne a des voies artificielles pour se manifester contre le processus naturelles de circulation des énergies.
Tout comme le bien – être, la notion d’abondance est dénaturée de l’acceptation stricte. Elle implique une confiance absolue, une confiance en la source universelle d’approvisionnement.

Qu’est ce que l’Abondance?

L’abondance est ce qui permet de passer d’un état à l’autre. C’est comme célébrer son soi pour recevoir des autres. Tout comme rendre hommage aux autres pour leur rendre cette énergie. Elle est une richesse qui va au – delà du simple fait de posséder une situation financière et économique prospère. C’est une richesse dans sa globalité, tel que:

  • Posséder des connaissances
  • Posséder des aptitudes
  • Avoir des Amis
  • Faire partie de cercles
  • Être reconnu
  • Etre aimer mais s’aimer aussi tout autant
  • La sollicitation sous différentes formes
  • Être créateur
  • Posséder des biens matériels mais pas plus que nécessaire
  • Être responsable de sa propre énergie

La manifestation de l’Abondance:

Elle est donation et échange mais aussi circulation d’argent. C’est la réussite, la quête de celle – ci qui pousse beaucoup à vouloir atteindre cette abondance. Tout comme la plénitude. Être dans un schéma de réussite voilà ce que la société nous conditionne à atteindre. Alors on court, on court après mais cela est vain, car nous lui courons après mais elle, elle nous cours tout autant après. Nous nous croisons et jamais l’attaignons. Mais qui dit schéma laisse à penser que se sont les projections extérieures et la proposition véhiculée pas la vie qui motive à être cela. Cependant un schéma n’est qu’une représentation mentales qui vise à structurer la vie en fonction des expériences semblables que nous observons dans notre environnement plus ou moins proches. Est – ce que ce modèle, ce cadre de références, ne sont pas des informations visées à diriger nos comportements dans le sens du contrôle? En nous éloignant de notre soi?

Il existe plusieurs formes d’Abondance:

La forme spirituelle: le but de l’Incarnation et se connaître et être pleinement. Beaucoup interprètent cela comme l’atteinte de la plénitude et de l’abondance. Cependant il s’agit au tout départ de se regarder soi, de comprendre qui nous sommes. De se rencontrer afin de faire tomber les obstacles et nous permettre d’être simplement. D’être pleinement soi en conscience et en connaissance d’un soi dans sa totalité.

L’abondance et constante car elle vient à celui qui vit au jour le jour. Celui qui est centré sur son cœur, qui va écouter ses intuitions en suivant ses inclinations profondes. En faisant uniquement ce qu’il aime, en faisant uniquement ce qu’il aide à évoluer. Car il croit que cela suffit pour l’attirer. On retrouvera les mantra, les phrases positives, qui aident à maintenir un alignement vers Soi quand on est sur un chemin d’évolution.

La forme créé par le travail terrestre: Le travail est un lien social. Il permet les échanges, il permet la connaissance, le savoir, le donner et le recevoir. Il est un lieu primordial.

Le labeur de travailler sur soi, de vouloir dépasser ses peurs. Comprendre son fonctionnement, ses mécanismes de défense. Plonger dans les profondeurs de son âme, afin de se rencontrer, pour enfin s’aimer et étendre cela à l’extérieur.

La rémuneration : on peut produire son abondance par le travail quand celui-ci nous permet de recevoir une rémunération. Le travail va nous permettre de donner notre talent et récolter ce que l’on à semé ; que ce soit par une organisation, un groupe, un cercle de connaissances. Cette rémunération est le reflet de ce que nous nous permettons d’offrir et de recevoir selon la loi de l’unité. Elle est aussi le reflet de ce dont on a réellement besoin sur le jour j, en fonction de nos expériences en cours et de nos besoins en lien avec ces mêmes expériences.

L’offrande: Celle si propose d’ailleurs des sous strates qui nous permettent de mettre le focus sur des valeurs de son tel que; le terrestre, l’émotionnel, l’intellectuel, le spirituel et l’éthérique.

L’abondance nous permet de raconter de parler avec l’autre, d’échanger et de savoir quoi dire de trouver un intérêt pour soi au travers du regard extérieur. Il permet d’obtenir de l’attention des autres. Cette forme d’abondance n’est-elle finalement pas le refuge pour notre vie. Celui qui nous rassure, qui nous pose des limites… ce refuge matériel. C’est une abondance superficielle. L’abondance constante c’est l’unité dans le chaos. Tel la roue du destin cosmique elle nous permet d’équilibrer toutes les créations et découvertes que nous faisons par leurs opposés.

Il y a abondance quand on exprime l’opulence extérieure et la sécurité intérieure. C’est la manifestation et la réalisation du Soi. Ce constat que l’on trouve tout ce dont on a besoin dans son environnement. Alors effectivement il faut se poser la question de nos besoins. Ce qu’ils sont et comment on souhaite qu’il s’expriment dans ce quotidien. Mais c’est donc comprendre que l’être croit, prospère, s’expans sur l’échelle de l’évolution dès qu’il pose l’intention à la fois de réaliser et manifester son énergie primordiale. Se créer, densifier, réaliser et donner un cadre tout autant que de libérer remettre en élévation en tension est en mouvement sa propre énergie.

C’est cette énergie que l’on appelle abondance.

Le choix est vaste, il n’y a pas de délai imposé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *