Quand moi idéaliser toi, blesser moi !!!

 

 
Dans la pénombre de ma chambre, je regarde par la fenêtre, je ne vois plus rien.
 
 
Quand un matin tu décides que certaine choses ne vont pas, mais tu ne sais pas quoi.
Quand un jour tu te dis qu’il faut changer les choses, mais tu ne sais pas comment.
 
 
Qu’est ce qui ne conviens pas?
Qu’est ce qui blesses?
Qu’est ce qui au final angoisse?
 
 
 
Je suis depuis toujours portée vers l’analyse, vers la compréhension des choses. Pour autant ça ne me donne pas forcement la réponse. Une chose est sûr, je continue de réfléchir et d’analyser car mon but est de comprendre le pourquoi du comment.
 
 
 
Qu’est ce qui fait que nous n’arrivons pas à être honnête envers nous-même et fidèle à nos valeurs?
 
Voila ce que notre voix intérieure nous amène à désirer:
 
« J’aimerais avoir un peu, beaucoup, passionnément plus confiance en moi-même. J’aimerai augmenter d’avantage mon estime de moi-même; augmenter ma sécurité intérieure. Chaque jour, je suis incertaine, de faire les bons choix, que ce à quoi j’aspire est plus qu’un rêve, une réalité en devenir. Le résultat d’années d’efforts à me comprendre, comprendre le monde qui m’entour et a m’accepter, m’aimer d’avantage. »
 
 
 
Nous avons souvent l’impression que ces notions sont un cadeau du destin pour ceux qui semblent en être dotés. Pourtant de mon expérience et des gens que je rencontre au quotidien ce n’est que le résultat  d’un travail quotidien et non pas d’une chance que nous n’avons pas eue.
 
 
Nous sommes les magiciens de nos propres vies, nous décidons d’être ce que nous sommes. Meme si nous croyons l’inverse.
 
Devenir plus confiant, sûr et certain de notre chemin (même si cette notre est toute relative), n’est pas hors de notre portée, mais accessible à tous. Vous, moi et les autres. Tous ceux qui veulent un jour défaire les chaînes de ces crises d’angoisses, de la peur et du stress.
Ce qui appartient à d’autres peut aussi appartenir a soi-même, si le souhait est émis. Si la confiance en ce que l’on sait, est présente.
 
 
 
Dans les actes quotidiens, on essaie d’être honnête envers soi – même et de mettre en place une écoute de l’autre, une tolérance, une bienveillance et un respect. On obtient de bon résultats de ce travail car nous sommes présence et humanité. Mais que ce passe-t-il si on en doute?.
 
Les qualités qui font de nous qui nous sommes sont, précisément, la résultante des actions que nous menons pour avancer sur notre chemin.
Les personnes qui sont soucieuses de se respecter vont mettre en place des comportements et agir de façon singulière pour maintenir ces actions et atteindre leurs objectifs.
 
 
 
Quelles actions mettez – vous en place pour développer votre confiance et votre estime de soi?*
 
 
 
Ressentez-vous le doute? l’absence de confiance? Pourtant, dans mon cas, je le vis au quotidien, donc cela fait partie de ma réalité. En toute confiance, je le dis, c’est ma vérité!
 
 
 

Je crois profondément que chacun de nous est en capacité de constater à partir de son vécu, le bienfait de ses actions sur lui – même.

 

En effet, chaque fois que l’on mets en place une action, un comportement qui respectent vraiment qui nous sommes, ou de la manière dont nous souhaitons évoluer dans l’avenir, cela à un effet intérieur immédiat.

Je mets souvent en place des « défis », afin de formaliser l’action. Cela m’aide à me rappeler ma démarche, à noter les avancées de mon projet. Ainsi j’ai une trace, j’écris, je verbalise et donc je me prouve que je vie une expérience.

 
 
Faites – vous appel à des défis pour formaliser vos intentions?*
 
 
Nous pouvons être conscients de cet effet si nous prenons soin de nous y arrêter.
 
 

« Chaque fois, nous pouvons immédiatement constater une augmentation de notre estime de nous-même. Autrement dit, nous avons immédiatement une meilleure opinion de nous-même, de notre valeur. Selon les situations, ce changement prend des formes légèrement différentes : estime de nous-même, fierté, contentement, etc. Mais toujours, nous pouvons constater cet effet immédiat, dès que nous faisons un choix qui est vraiment fidèle à ce que nous sommes. « 

 

Les effets se bâtissent peu à peu par l’accumulation des expériences de fidélité à nous-même.

 

MA sécurité intérieure est l’effet le plus facile à déceler et le premier à devenir tangible, mais aussi le premier à se déstabiliser, se fragiliser. Je la ressent immédiatement suite à une action qui est vraiment fidèle à moi- même. C’est le cas, par exemple, quand, pour la première fois, je m’exprime en argumentant vraiment sur un sujet qui me tiens à cœur. Chose que je ne faisais jamais avant, par peur. Cette ouverture me donne un sentiment de solidité, d’importance, d’intelligence et de capacité. Je découvre alors combien je gagne de mes actions. Combien je grandis de mes expériences.

 

Je me sent alors plus forte, mieux enracinée, en meilleur équilibre interne.

 

Quand je prends position, de manière claire et précise, je sais que je n’ai plus besoin de me cacher, de dissimuler qui je suis et ce que je souhaite faire. Je suis enfin transparente, dans le sens ou je suis moi, j’existe pour et par moi-même. Cela me rassure quant à mes choix, je sais que même si je connais de nouvelles expériences de vie difficiles je serai d’avantage en mesure de les surmonter.

 

Nous ne pouvons être dénoncé, désarçonné ou pris à contre-pied, car nous sommes solidement installé au centre de notre vérité. 
 
 
 
Par contre soyons lucide, la confiance en soi est le résultat d’un long travail, le point de fidélité qui prend le plus de temps a se consolider, à apparaître. Il va falloir être patient(e). C’est donc parce que j’ai accumulé un bon nombre d’expériences positives que je peux avoir confiance en moi. J’ai besoin d’avoir fait mes preuves, à mes propres yeux, avant d’obtenir une confiance aussi globale. Peut-être que ça vous semble difficile, presque hors d’atteinte? Pourtant, nous avons tous acquis de telles confiances au cours de notre vie. Ce n’est absolument pas impossible ou surhumain.
 
 
 Pourtant, y à des jours ou tous semble d’écrouler, ou je perds pieds, ou je doute de tout. Je remets en question les étapes, les avancées et je ne crois plus en moi. Car il m’arrive de ne plus voir et ne de voir que ce qui m’arrange. Le verre a moitié vide.
Par exemple, il suffit que je sois dans le creux de la vague et j’oublie au combien les précédentes expériences ont été bénéfiques. Qu’elles m’ont permises d’être là ou je suis aujourd’hui. Ou encore, d’écrire ce post, d’oser me dévoiler au monde.
 
Le désir d’y arriver et mon entourage, me donnent le courage de faire les efforts, de vivre les échecs et de ne pas abandonner avant d’avoir réussi. Tout ça n’est que naturel au final. Si on regarde de plus prés nos habiletés humaines, on se rend compte que notre quotidien est fait de confiance.
 
  • Prendre la voiture pour conduire
  • Prendre le metro pour voyager
  • Se servir d’un ordinateur

…. j’en passe…

 

Ça se passe de la même façon aujourd’hui, qu’est ce qui fait que j’ai un peu plus confiance chaque jour? C’est parce que j’ose passer à l’action, dans la direction de mes rêves, que je suis maintenant en confiance. Je sais non seulement que je peux y parvenir, mais je sais en plus à quels indices intérieurs je peux me fier pour identifier le moment où je suis dans mon « vrai ».

 

 Comment maintenir quotidiennement cette estime, fidélité, confiance, et cela dans tous les versants d’une vie?*