[1] J’ai retrouvé une partie de moi!

 

« Les flammes jumelles vivent une « double Existence ». J’ai ma propre vie, mon quotidien…. Et une partie de moi vibre la vie de mon autre. Malgré moi je peux ressentir et vivre dans ma propre chaire ce qu’il est, ce qu’il fait ailleurs je suis ici et là bas à la fois. Nous sommes connectés en permanence. »

Catherine Labbé – RenaiSens

 

*Attention, tout ceci n’est que ma vérité, basée sur ma propre expérience et mes croyances, si cela vous parle tant mieux, sinon prenez votre sac à dos, et empreinté votre propre chemin en amour pour vous – même.

Belle lecture.

Un jour, tu frappes à une porte, accessoirement vert anis, et derrière sans t’y attendre, tu découvres une âme, qui te parle, qui te « dit » quelques chose, comme si dans ce corps, cette personne, tu l’avais toujours connu. Il se passe quelque chose d’incroyable, d’indescriptible d’un point de vue énergétique, un feeling de dingue. Sur le moment tu ne le comprends pas, plus tard cela t’assommera. Un boulet de canon.

Tu viens de rencontrer ta flamme jumelle. Mais tu ne le sais pas vraiment, pas encore en tout cas!

 

Qu’est ce qu’une relation de flammes jumelles ?

Je lirai beaucoup dessus pendant plus d’un an, seule, dans un processus que je ne comprends pas, qui me trouble et me terrasse en même temps. J’ai pris mais aussi jeté en vivant en parallèle ma propre histoire, je me suis fait mon propre avis, le voici:

La « flamme jumelle » est une énergie qui rassemble 2 personnes., qui partagent l’exacte même signature vibratoire d’Âme occupant deux corps physiques bien distincts, (ha bey oui cela nécessite un minimum de croyance, en l’univers, aux anges, au divin et à la spiritualité)

Beaucoup les appellent des jumeaux, je ne suis pas d’accord avec cette appellation que je trouve malséante, voir même indécente.

Spirituellement parlant, on dit que les Flammes Jumelles seraient le fruit de la séparation d’une même âme dans 2 corps différents : l’un possédant une énergie masculine dominante, et l’autre une énergie féminine, comme dans le symbole du Tao (Yin et yang).

Moi quand je li tout ce qui existe sur ce sujet, j’entends que je peux être corps d’homme avec une polarité  féminine majeure et masculine mineure, ou âme masculine dans un corps de femme, enfin y a tellement de configuration intérieure que  j’y reviendrai plus tard.

J’ai lu aussi qu’il s’agissait de 2 âmes ayant la même signature d’où leurs ressemblances, tant dans le comportement que le physique. Je ne me soucie pas vraiment de ce détail car en dernier lieu, il s’agit selon moi d’un effet miroir inversé et amplifié.

La Flamme Jumelle est votre Amour « véritable ». Quand je parle d’Amour c’est l’Amour inconditionnel. En gros, parce que l’on a travaillé sur soi, on ne cherche plus en l’autre (qu’il soit amoureux, ami, parent) un moyen de combler son manque intérieur ou l’affection qui nous fait défaut en soi. Un amour véritable et pure de tout conditionnent, de stéréotype et préjuger, que la société et notre éducation ont enraciné en nous. C’est accepter tout autre tel qu’il est. Ni plus ni moins. Mais ne nous méprenons pas, il s’agit de l’Amour véritable de SOI !

Ainsi on n’est plus atteint par les vibrations négatives de l’extérieur puisque tout se passe en soi et s’étant vers l’extérieur.

La FJ, c’est votre « Autre »… l’autre partie de vous même, l’évidence. Ensemble l’énergie est décuplée, tout est paisible. C’est comme si vous découvrirez des parties de vous enfouies au plus profond de votre âme. Vous vous découvrez à nouveau, moi je me suis rencontrée vraiment. C’est une sensation Unique ; celle de ne faire qu’Une seule et même personne. Et cela se voit à l’extérieur… Vous rayonnez. J’ai rayonné.
C’est l’Amour véritable, la flamme qui ne s’éteint jamais. Vous êtes l’autre et l’autre est vous. Ce qui touche l’autre, vous touche et inversement.

Par contre c’est loin d’être une relation facile, loin d’être un chemin idyllique que j’ai pu lire parfois. Il est grandement fantasmé par ceux qui ne s’y sont pas frottés, ou ceux qui sont à peine dans le parcours de flammes jumelles. C’est un chemin difficile, douloureux, et semé d’embûches. Les difficultés que je rencontre, et qui ont commencé dès le premier regard, sont une cicatrice au quotidien. Comme on dit vulgairement: « Je ramasse ».

Dans la rencontre, on va au départ regarder l’autre plus que nous même, pour ensuite se regarder… Mais, bien souvent, on va plus tard, se tourner le dos, prendre chacun un chemin, son propre chemin… C’est ça etre avec sa flamme jumelle, chacun sur son chemin, un chemin d’amour envers soi – même.

 

Pour dire vulgairement c’est pas l’histoire d’avoir rencontré l’homme ou la femme de sa vie. Tout est question de revenir à SOI!

 

A l’origine de la flamme jumelle

Avant la double incarnation?  A ce moment là on est vraiment,  on a roulé notre bosse dans d’autres vies. On a vécu en s’incarnant parfois, puis d’autre fois sans. On à vécu des choses assez dures, des désillusions, des expériences qui nous ont appris. Dans cette incarnation là, on nous demande de nous en servir, inconsciemment pour s’éveiller à notre flamme intérieur, et puis si on a eu le cadeau, à notre flamme jumelle.

Mais y a un mais, on a vécu des tonnes de vies chacune de notre côté, on a jamais ou presque, été ensemble. En tout cas pour ma part, je n’y suis jamais parvenu. Donc on est sur une séparation dès le début, c’est ce que l’on appelle la « séparation originelle ». La séparation a été vécue comme une réelle déchirure très douloureuse sur le plan émotionnel. (Tu visualises la toile de peintre que tu déchires en deux avec un cutter, bey ça fait a peu prêt ça en fait). Attention, celle ci est nécessaire à notre apprentissage et notre parcours initiatique.

Donc J’ai commencé cette vie, avec ma moitié d’âme, qui d’ailleurs est masculine alors que je suis corps de femme. Ça fait quoi d’être a moitié? Que je m’en souvienne j’ai toujours cherché un « truc », une liberté mais aussi un autre, et pour rien gâcher à mon apprentissage, je suis née avec un faux jumeau, mort né. On en parle de la poisse :). Double peine !

Alors la vie, le divin, l’univers comme voulvoul!! il me dit: Maintenant, le défi est le suivant: tu veux en faire quoi de ton bagage ma grande? L’image est assez horrible, ceux qui sont passés par la nuit noire de l’âme connaissent le goût de cette division… Toujours est-il qu’à un certain moment – une folie passagère? une impression d’être schizo – Tu te relèves du sol de ta salle de bain, ou agenouillée tu pleurais depuis 30 min, et tu décides de relever le défi…

 

Comparativement on retrouvera Les âmes sœurs, qui, quant à elles, se sont croisées dans plusieurs vies. C’est en fait tout l’inverse des flammes jumelles. Elles partagent beaucoup de vies communes, et font un bout de chemin ensemble de manière répétitive. (je vous invites à lire l’article expliquant les différences, ici.)

L’amour des âmes sœurs est très fort, passionnelle, voire romantique, mais cela s’arrête là. La force de leur amour peut permettre une connexion particulière, ce qui explique un certain sentiment de compréhension mutuel et télépathie. Mais… cette forme d’amour reste similaire à un schéma d’amour conditionnel classique au niveau terrestre.

 

Les flammes jumelles, elles, vivent un amour inconditionnel, hors norme, qui ne rentre dans aucun schéma d’amour classique. Mais qui ne veut pas dire pour autant qu’elles seront en couple dans la vie. Ceci est une autre histoire.

Ce n’est pas forcément, romantisme, amour, et ils vécurent heureux avec beaucoup d’enfants. Hooooo non que ni ni !!!

Mais…cela reste tout de même un amour pure, et l’accès à cet amour inconditionnel à un prix. Ne croyez surtout pas qu’il s’agit d’un parcours de santé de tout repos, loin de là. Le parcours pour y arriver est semé d’embûches, de beaucoup d’obstacles. Je vous partagerai le mien !

Ceux qui ont fait la traversée de leur obscurité, on l’impulsion instinctive de service de phare, pour faire comprendre aux autres qu’il existe une issue de sortie. C’est ce que je fais ici, car cela fait bien longtemps que j’ai dépassé la nuit noire, et oui, j’ai choisi de vivre ce parcours, j’ai beaucoup d’amour pour ceux qui y renonce, car c’est tout aussi dur. Mais je suis fière car j’ai dépassé tout cela,  je me suis donnée les moyens de m’en sortir peu importe les épreuves que j’ai eu a traverser. Je me suis dépouillée du superflue, je me suis vue communiquer à mon monde ma vérité et chercher sans faille au plus profond de ma nuit noire de l’âme, une lumière, la mienne pour être heureuse en moi, même si tout les jours j’apprends.

 

 

3 réflexions au sujet de « [1] J’ai retrouvé une partie de moi! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *