đŸŒ”RĂ©alise ton plein potentiel et change de Mindset !

Carol Dweck, professeur de psychologie sociale Ă  l’UniversitĂ© Stanford, s’intĂ©resse depuis une quarantaine d’annĂ©es Ă  l’attitude des Ă©lĂšves vis-Ă -vis de l’Ă©chec. Elle a remarquĂ© que certains Ă©lĂšves rĂ©ussissent rapidement Ă  rebondir aprĂšs un Ă©chec alors que d’autres semblent bouleversĂ©s et mĂȘme bloquĂ©s aprĂšs un revers mineur. On appelle cela la rĂ©silience.

Mais d’oĂč vient-elle ?

De votre Ă©tat d’esprit !

Pour comprendre celui-ci il faut déjà comprendre son fondement.

L’explication neurologique est la plasticitĂ© cĂ©rĂ©brale

L’une des plus importantes dĂ©couvertes en neuroscience de notre Ă©poque est la neuroplasticitĂ© : le fait que notre cerveau est “plastique”, c’est Ă  dire qu’il continue d’évoluer et de s’adapter Ă  tout Ăąge.

Nous avons pendant longtemps pensĂ© que la plasticitĂ© cĂ©rĂ©brale s’arrĂȘtait aprĂšs l’adolescence, mais non, elle ne s’arrĂȘte jamais !
Plus on répÚte un comportement, plus les connexions des neurones dédiés à ce comportement se renforcent, et plus la tùche devient facile.

Au bout d’un moment, certains comportements sont tellement ancrĂ©s en nous que nous crĂ©ons des automatismes.

Source Coliglote

L’explication de ces automatismes est notre environnement de dĂ©veloppement :

Depuis notre naissance, et je dirais mĂȘme bien avant, nos parents, notre sexe, notre prĂ©nom, notre nationalitĂ©, notre langue, notre famille, notre physique, la couleur de nos yeux. Tout ce qui nous compose, sont des Ă©lĂ©ments prĂ©dĂ©terminĂ©s. Nous sommes nĂ©s et depuis nous nous adaptons.

L’explication de notre maniĂšre de voir le monde et de l’apprĂ©hender viens d’oĂč alors ?

  • Du dĂ©veloppement mental naturel dĂšs la naissance
  • De l’impact de nos parents et de notre environnement
  • De ce que nous dĂ©cidons d’en faire dĂšs l’ñge de la conscience et de l’autonomie

Qu’importe l’enfant que vous Ă©tiez, la bonne nouvelle est que vous n’ĂȘtes pas dĂ©terminĂ©s Ă  rester le mĂȘme et qu’il est toujours possible de changer, d’apprendre, de grandir et d’évoluer.

L’état d’esprit Quesako – Double Mindset

Pour C. Dweck, le monde est divisĂ© en deux catĂ©gories. Ceux qui ont un Ă©tat d’esprit fixe et ceux qui ont un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement.

Car finalement, tout commence par un bon Ă©tat d’esprit. Mais attention ce n’est pas tous les jours, devant toutes situations. Il faut le rappeler : tout n’est pas blanc ou noir ! 

J’ai donc un Ă©tat d’esprit fixe (Fixed Mindset) Parce que :

  • Je pense que je pense que “Je suis ainsi” et je ne mets jamais rien en place pour Ă©voluer. 
  • Je crois que ce n’est pas pour moi, que c’est donc impossible
  • Je prĂ©fĂšre ne pas prendre de risques, rester dans la sĂ©curitĂ©, sinon je sors de ma zone de confort et c’est dangereux
  • Je suis convaincu que je n’y arriverais pas, avec plein de bonne raison pour appuyer cette pensĂ©e limitante.
  • Je ne peux pas changer, Ă  quoi bon me donner du mal
  • De toute façon, mes incompĂ©tences et mes faiblesses sont moi (des traits de ma personnalitĂ©) rien ne changera cela.
  • Je ne peux pas, cela m’est interdit, ce n’est pas atteignable, c’est un rĂȘve, je n’ai pas l’argent, le temps, c’est un fantasme, non rĂ©alisable, je ne suis pas fait pour, je suis coincĂ©(e), j’ai pas le temps

Bref
pleins de bonnes raisons
pleins de bonnes excuses
et surtout pas confiance en moi, ou pas d’estime.

La mentalitĂ© fixe est un cercle vicieux crĂ©Ă© en protection par manque de fiertĂ©s (d’estime de soi) et d’accomplissements conduit Ă  la naissance de pensĂ©es nĂ©gatives et de croyances limitantes. 

En résumé

L’état d’esprit fixe (‘Fixed Mindset’) dĂ©signe une croyance selon laquelle nos qualitĂ©s et notre intelligence ne peuvent changer et sont gravĂ©es une fois pour toutes.

Avec l’état d’esprit fixe, vous croyez que vos qualitĂ©s, vos aptitudes et votre personnalitĂ© sont dĂ©terminĂ©es Ă  la naissance, de maniĂšre gĂ©nĂ©tique, et qu’on ne peut y faire grand-chose.

Vous avez tendance Ă  mal accepter la critique, car vous la prenez comme une attaque personnelle.

Transformer un Ă©tat d’esprit fixe est laborieux, oui rien ne se fait sans un peu d’épreuves. Cette maniĂšre de voir la vie est une bĂ©quille Ă©motionnelle qui, avec le temps, protĂšge de l’échec, crĂ©e une reconnaissance aux yeux de nos parents/partenaires et stimule notre confiance en soi.

Donc, la lñcher pour l’inconnu, n’est pas mince affaire. Mais c’est possible, ne l’oublions pas.

J’ai donc un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement (Growth Mindset) Parce que :

  • Je croie que mes qualitĂ©s sont avant tout dĂ©veloppĂ©es en travaillant
  • Je pense que tout le monde peut s’amĂ©liorer Ă  force de travail et d’application.
  • Je n’hĂ©site pas Ă  demander de l’aide ou Ă  chercher des solutions par moi-mĂȘme
  • Je pense que mes forces sont le rĂ©sultat de leurs efforts plutĂŽt que de mon patrimoine gĂ©nĂ©tique
  • J’entreprends des projets dans lesquels je peux apprendre des choses, mĂȘme si ce faisant elles rĂ©vĂšlent mes vulnĂ©rabilitĂ©s et des peurs
  • J’ose prendre des risques
  • Je vois les erreurs et les Ă©checs comme des opportunitĂ©s d’apprentissage
  • Je rechercher des critiques et persiste face aux difficultĂ©s
  • Je sais rester motivĂ© par les obstacles, les critiques, les difficultĂ©s, car je sais que c’est de cela qu’est pavĂ© le chemin de ma « rĂ©ussite »
  • Je ne vois pas l’avantage Ă  ĂȘtre la personne la plus intelligente d’un groupe ou en recherche de reconnaissances

Parce que les gens adoptant un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement sont prĂȘts Ă  faire plus d’erreurs au dĂ©but de leur carriĂšre, ils sont mieux Ă©quipĂ©s par la suite pour faire face aux difficultĂ©s quand arrivent les forts enjeux et les grandes responsabilitĂ©s.

En bref

L’état d’esprit de dĂ©veloppement (‘Growth Mindset’) dĂ©signe, au contraire, une croyance selon laquelle nos qualitĂ©s et notre intelligence peuvent Ă©voluer et ĂȘtre cultivĂ©es par nos efforts et par une dĂ©marche d’apprentissage continu.

Conclusion

L’adoption d’un Ă©tat d’esprit conditionne les croyances que nous dĂ©veloppons tout au long de notre vie. De fait, si vous adoptez un Ă©tat d’esprit fixe, vous aurez plus de chances de plafonner et de ne pas atteindre votre plein potentiel. Vous n’ĂȘtes pas figĂ© ad vitam aeternam dans un Ă©tat d’esprit donnĂ©. Il vous est tout Ă  fait possible de tendre progressivement d’un Ă©tat d’esprit fixe vers un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement. Vous pourrez ainsi accroĂźtre vos chances de succĂšs dans votre vie privĂ©e et professionnelle, et mieux faire face Ă  l’échec.

Alors comment on transforme son Ă©tat d’esprit, afin d’adopter une vision de la vie plus porteuse de sens et de rĂȘves ?

Voici 5 Astuces pour vous guider sur ce chemin :

  1. Transformez les perceptions que vous pouvez avoir de l’échec et faite Ă©voluer votre self talk, c’est-Ă -dire toutes ces petites phrases que vous vous dites via le mental.

C’est la base de la psychologie dite positive. On stop les pensĂ©es nĂ©gatives et Ă  tendance dĂ©pressives en observant quand on se les dit, et en cherchant la version positive.

C’est de la que viennent les techniques d’affirmations positives du dĂ©veloppement personnel

Ce self-talk centrĂ© sur votre attitude renforce votre Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement, et vous serez plus performant quand vous ferez face Ă  un problĂšme plus difficile.

2. Considérez les obstacles comme des opportunités

Ne plus fuir devant les problĂšmes mais essayez de les comprendre, c’est essayer de vous comprendre. Proposez vous de l’aide, via un accompagnement thĂ©rapeutique pour comprendre vos comportements dysfonctionnant est une solution.

3. Evitez de rechercher continuellement l’approbation des autres et refusĂ©s les Ă©tiquettes.

Invitez votre entourage et vous-mĂȘme a l’autocongratulation et la bienveillance.

Cela réduit le jugement et la peur du regard des autres.

4. Apprivoisez votre cerveau et les bases de la plasticité neuronale

    Votre intelligence est mallĂ©able et vous pouvez l’amĂ©liorer avec de bonnes habitudes. Votre cerveau change et se dĂ©veloppe tout au long de votre vie

Quand votre cerveau travaille dur sur des tĂąches difficiles, il forme de nouvelles connexions neuronales

Avec de l’entrainement, Le cerveau devient de plus en plus fort, comme un muscle !

5. Restez dans une dĂ©marche d’apprentissage continu

Notre intelligence se dĂ©veloppe en fonction d’un grand nombre de facteurs, dont l’environnement dans lequel on se trouve et les personnes que l’on cĂŽtoie. Ou plutĂŽt, de leur façon d’ĂȘtre avec nous, de rĂ©agir, des mots qu’ils emploient Ă  notre propos. 

Le fameux bain affectif et émotionnel dans lequel on a grandi ! 

A tout Ăąge, il est possible de changer cet Ă©tat d’esprit et d’évoluer.

Cultiver son Growth Mindset, c’est donc utiliser des outils puissants, bienveillants et positifs pour :

  • Bien vivre les Ă©checs = dĂ©velopper sa rĂ©silience
  • Cultiver le goĂ»t du challenge positif
  • Et aimer apprendre et se comprendre

“L’échec est le fondement de la rĂ©ussite”

— Lao Tseu

Cultivez l’état d’esprit de dĂ©veloppement chez vos enfants.

Enfants, nous avons tous naturellement un Ă©tat d’esprit de dĂ©veloppement. Pourtant en grandissant, il nous arrive de perdre cet Ă©tat d’esprit. Nous finissons par nous identifier Ă  nos habitudes, Ă  dĂ©finir un “moi” et un “pas moi”, et Ă  ne faire que ce qui rentre dans la case du “moi”.

La maniĂšre dont nous nous adressons aux autres peut favoriser chez eux l’émergence d’un type d’état d’esprit.

Chez les enfants notamment, la maniĂšre dont nous les complimentons a un rĂŽle crucial sur l’évolution de leur Ă©tat d’esprit.

“DĂ©jĂ  essayĂ©. DĂ©jĂ  Ă©chouĂ©. Peu importe. Essaie encore. Echoue encore. Echoue mieux.”

— Samuel Beckett

Il est donc important d’avoir des astuces pour ne pas reproduire Ă  l’identique ce que nous avons vĂ©cu et proposer d’autres alternatives Ă  nos enfants. C’est aussi un bon entrainement Ă  notre propre volontĂ© d’évolution.

Pourquoi donc s’en priver
mais surtout : COMMENT !

Cet outil est Ă  l’initiative de AnaĂŻs de grandirzen. Elle propose des outils que j’utilise frĂ©quemment pour les enfants que j’accompagne au cabinet. Voici quelques lignes mais vous trouvez plus d’information sur son kit. Je favorise le partage de compĂ©tences. Que je m’approprie en y apportant toujours quelques axes d’amĂ©lioration fonction de ma propre expĂ©rience et de ma personnalitĂ© !

Pas d’obstacles que des possibilitĂ©s.

#1 : Trouve et cultive tes forces

Cultiver ses forces est un moyen simple de se concentrer sur le positif quand notre cerveau tente de se fixer sur le négatif.

#2 : Apprends Ă  analyser tes Ă©checs

Apprendre, dĂšs le plus jeune Ăąge, Ă  observer, analyser ses Ă©checs avec une certaine distance et sans faire intervenir l’égo, voilĂ  un atout majeur dans la vie !

#3 : GénÚre des hypothÚses et expérimente

Explore, teste, lance-toi, c’est comme ça que ton cerveau fera le lien entre tout ce que tu apprends et que ta comprĂ©hension du monde qui t’entoure deviendra de plus en plus vaste.

#4 : EntraĂźne-toi Ă  Ă  ĂȘtre zen et confiant

En situation de stress, le cerveau se bloque, il dĂ©raille : quand on stresse avant un examen, en passant au tableau devant les camarades, c’est le trou noir, le vide intersidĂ©ral. 

#5 L’art de la concentration : travaille moins mais mieux !

Se concentrer efficacement, ça s’apprend ! L’application de Smartphone Plentie permet de rĂšgler le minuteur sur 55 minutes, une durĂ©e de concentration optimale !

#6 Fais ce qui t’enthousiasme

Parfois, quand une activitĂ© te plait, tu es plongĂ© dedans, tu n’as pas conscience du temps qui passe, ta concentration est maximale ! C’est l’état de bonheur conscient autrement appelĂ© le FLOW. Cet Ă©tat te fait apprendre et avancer plus que n’importe quelle autre technique !

#7 Cultive ton besoin d’apprendre

Par le jeu, les expĂ©riences, les livres, reportages, les sorties, etc., multiplie les moyens d’apprendre et cultive ton amour de la connaissance.

#8 DĂ©finis tes objectifs

Pour atteindre tes objectifs et tes rĂȘves, il faut dĂ©jĂ  oser rĂȘver ! 

#9 Trouve de l’inspiration partout

#10 Lance-toi des dĂ©fis !

Sois conscient de tes lacunes, des forces les moins dĂ©veloppĂ©es chez toi et lance-toi des petits dĂ©fis comme apprendre un nouveau mot par jour, tester une activitĂ© inconnue, une mĂ©thode d’apprentissage diffĂ©rente, etc.

#11 CrĂ©e ta propre routine positive

Si tu aimes lire et/ou Ă©crire, fais-le tous les jours. Invente des histoires, voyage et dĂ©tends-toi grĂące Ă  ça !

#12 Fais la paix avec tes Ă©motions

#13 Tiens un journal  

Ecrire, chaque matin, 10 Ă  20 nouvelles idĂ©es intĂ©ressantes, stimule notre crĂ©ativitĂ© (James Altucher), active l’imagination et l’attention

#14 Comment t’auto-convaincre et t’auto-encourager

Sais-tu  que notre cerveau ne fait pas la diffĂ©rence entre ce qui est imaginaire et la rĂ©alitĂ© ? Il devient donc facile d’imaginer que l’on puisse influencer notre rĂ©alitĂ© prĂ©sente et donc notre vie future, grĂące Ă  nos croyances et notre confiance en nous-mĂȘmes. 

#15 La puissance du mot encore

ENCORE
 est un mot puissant pour la confiance en soi.

Sources & Références

Dweck, C.S (2012). Mindset: Changing the way you think to fulfil your potential (Updated ed.). London: Little, Brown Book Group. Hoobyar.

Dweck, C.S. (2015). Carol Dweck revisits the ‘growth mindset’. Education Week, 35(5), 20-24. https://www.edweek.org/ew/articles/2015/09/23/carol-dweck-revisits-the-growth-mindset.html

Yeager, D.S. & Dweck, C.S. (2012). Mindsets that promote resilience: When students believe that personal characteristics can be developed. Educational Psychologist, 47(4), 302-314. https://doi.org/10.1080/00461520.2012.722805

https://www.mindsetworks.com/science/